UN FESTIVAL NÉCESSAIRE

 

Plaçant la culture au centre des questions de notre temps et proposant, en plus des films, des expositions, des conférences, des ateliers de production pour propager et ancrer des valeurs citoyennes et des comportements responsables vis à vis de la mer nourricière, le Festival des Récits de la Mer est nécessaire, à plus d’un titre. Il ne vise pas le simple divertissement, il a l’ambition de construire le socle du développement durable par la conscientisation du public et la vulgarisation scientifique.

 

La 1ère édition se déroulera, à titre expérimental, au début du mois de Septembre 2016 comme pour jouer les prolongations de l’arrière saison estivale. Le Festival des Récits de la Merse positionne chronologiquement par rapport au fameux festival de Kélibia qui a lieu depuis cinquante ans au mois d’août et constitue une étape culturelle de plus dans le parcours des activités saisonnières du Cap Bon qui commencent en Juin, avec l’hommage à l’épervier.

 

Portée par un groupe de personnes compétentes et de bonne volonté, animées du même désir de faire œuvre utile, l’organisation de cette manifestation illustre parfaitement la vivacité de la société civile tunisienne d’aujourd’hui.   

 

Bon vent à ce nouveau festival !

 

Nejib Bouraoui

Commissaire Régional à la Culture

 

erreur d'image erreur d'image erreur d'image erreur d'image