RENCONTRE AVEC PAUL LACOSTE

 
 

Cette rencontre avec le cinéaste toulousain, Paul Lacoste, revêt pour nous un sens particulier car nous le sentons imprégné des valeurs qui nous animent. Pédagogue, il considère le cinéma comme un outil d’investigation et comme une quête d’identité ou une manière de rendre amoureusement hommage à sa région. Ces films représentent on ne peut mieux le label d’une certaine qualité française et sont destinés à pérenniser la notion de terroir dans toute son authenticité tout en interrogeant les mutations profondes qui s’y opèrent. Sa démarche empreinte de retenue arpente les sentiers d’une mémoire nationale à travers la petite histoire et les menus détails du quotidien.

ENTRE LES BRAS de Paul Lacoste – 90’ – 2012 – France
En 2009, Michel Bras, à la tête d'un des meilleurs restaurants au monde (3 étoiles, 19,5/20), décide de passer la main à son fils Sébastien. Un père et son fils, tous les deux à un moment crucial de leur carrière. Est-il possible de transmettre l’œuvre d'une vie ? Est-il si facile pour un fils de se faire un prénom ? Ce film est à la fois un magnifique hommage à l'un des plus grands chefs de France et une belle réflexion sur la transmission d’un savoir-faire, d’un héritage.

VENDANGES de Paul Lacoste – 76’ – 2016 - France
Des hommes, des femmes, des retraités, des étudiants, des chômeurs, des précaires... Cherchant la nature parce qu'ils étouffent en ville, cherchant la compagnie parce qu'ils sont seuls, cherchant la paye surtout. Avant, ils venaient de loin, aujourd'hui, on les trouve tout autour. Les vendanges, c'est une saison sur la terre.

POUSSIN de Paul Lacoste – 52’ – 2017 – France
Hector, 7 ans, joue au rugby au Toulouse Electro Gaz Club, en catégorie « Poussin ». C’est une idée de son papa. Une directive plus exactement. Il s’agit de forger un enfant courageux, solidaire, puissant et le rugby, que Paul a un peu pratiqué dans sa jeunesse, est le sport idéal. Hector, lui, est prêt à tous les sacrifices. Comme se jeter dans les jambes du gros pilier d’en face qui lui fonce dessus, quitte à s’assommer à moitié. Mais quand il se relève, il doit pouvoir lire la fierté dans les yeux de son père. Un comédie documentaire sur le fil de la paternité et de ses paradoxes, entre protéger et endurcir, transmettre et libérer.

 
 

erreur d'image erreur d'image